Catégorie : Que le silence ne l’emporte pas

QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS à San Sebastián

Catherine Hébert (à gauche) et Christine Falco

Le projet de long métrage documentaire QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS participe au Forum Lau Haizetara qui se tient du 25 au 27 septembre 2023 lors du Festival international du film de San Sebastián en Espagne.

Après deux journées de coaching et de répétitions, Catherine Hébert, scénariste et coréalisatrice, et Christine Falco, productrice, présenteront le projet devant des décideurs internationaux et participeront ensuite à des rencontres taillées sur mesure pour le projet. Le tout aura lieu le 27 septembre au centre culturel Tabakalera.

Pour voir la sélection des projets, c’est ICI. Le projet apparaît sous son titre espagnol, Que no prevalezca el silencio.

QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS financé par Téléfilm Canada

Catherine Hébert et Elric Robichon

Nous sommes heureuses d’annoncer que le long métrage documentaire QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS (ex-Lettres de dissidents) vient d’obtenir le soutien en production de Téléfilm Canada. Bravo aux cinéastes Catherine Hébert et Elric Robichon!

Encore aujourd’hui, en 2023, la traque des écrivains se poursuit. Ils sont menacés, attaqués, emprisonnés ou forcés à l’exil, quand ils ne sont pas froidement éliminés pour avoir osé écrire. Qui sont-ils ? Quels mécanismes les pouvoirs mettent-ils en place pour les censurer ? Comment leur déracinement — voulu ou obligé — affecte-t-il leur création ? Au coeur de leur exil, le documentaire trace un fil entre Liao Yiwu, Tutul Chowdury, Mona Kareem, Lyonel Trouillot et Asli Erdoğan, et fait résonner leurs victoires comme leurs défaites. Que le silence ne l’emporte pas additionne leurs trajectoires pour construire un grand portrait : celui de la répression des écrivains de notre temps. Rencontre cinématographique avec ceux qui tentent de prévenir les dérives autoritaires à coups de mots, et qui réfléchissent au sens que prennent leurs écrits quand on tente de les étouffer. 

Après des études en journalisme international, la réalisatrice primée Catherine Hébert a réalisé plusieurs documentaires s’intéressants aux droits de la personne, dont De l’autre côté du pays, projeté au Festival Visions du Réel 2008 à Nyon. Son plus récent film Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah a eu sa première mondiale au Festival de Rotterdam 2019 (IFFR).

Avec plus de vingt ans d’expérience, Elric Robichon est connu comme un “touche-à-tout” du montage. Il travaille aussi bien en documentaire, que sur des longs et des courts métrages, sur de la publicité, des bandes-annonces, et même des films IMAX. Il est également directeur de la photographie et a notamment travaillé sur Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah.

Pour voir tous les projets sélectionnés, c’est ICI.

© 2024 Films Camera Oscura

Thème par Anders NorenHaut ↑