De bonnes nouvelles du Fonds Harold Greenberg

Nous sommes ravies d’annoncer la sélection de deux de nos projets de longs métrages fiction pour des aides en développement du Fonds Harold Greenberg. Félicitations aux auteurs!

Tout d’abord, notre projet d’adaptation du roman Rivière-au-cerf-blanc de Véronique Drouin, publié aux Éditions Québec Amérique, a obtenu une aide à la prise d’option. Le projet sera scénarisé par Charles Dionne (Jusqu’au déclin, 2020).

Rivière-au-cerf-blanc raconte l’histoire d’Estelle, étudiante en histoire de l’art, qui prévoit faire une expédition en pleine nature avec son conjoint afin de se changer les idées avant de reprendre les cours. Elle s’attendait à réparer son couple à la dérive, mais pas à ce que de mystérieuses installations artistiques de plus en plus morbides surgissent au beau milieu de la forêt. Jamais le land art n’a pris de si macabres allures… Pourra-t-elle y échapper?

Le second projet de film a, quant à lui, obtenu une aide à la scénarisation et il s’agit de L’âne d’or, écrit par Olivier Asselin et Lucille Fluet. Ce projet revisite de manière inventive une tradition narrative très ancienne : les fables milésiennes du 4e siècle avant J.C. dont s’est inspiré l’écrivain Apulée – 2e siècle – pour la rédaction de Métamorphoses, roman également connu sous le titre de L’âne d’or, où un protagoniste traverse une série d’aventures qu’aucune existence humaine n’aurait pu connaître dans la réalité. 

L’âne d’or raconte l’histoire de Randall, un multimilliardaire qui a tout ce qu’on peut désirer. Il a aussi peur de mourir. Un jour, il croise Candide, une femme dans la cinquantaine, ingénue et célibataire, qui travaille comme préposée aux bénéficiaires dans un hôpital privé. Pour elle, qui attendait le grand amour, c’est le coup de foudre, pour lui, pas grand-chose—pour l’instant. Lors d’une séance de spiritisme qui tourne mal, Randall est déclaré cliniquement mort. Dans les limbes, il rencontre le diable et, après négociation, il obtient la vie éternelle. Mais il est réincarné dans le corps d’un âne dans un bidonville de la Sierra Leone. Il entre alors dans un cycle de réincarnations qui l’amène à parcourir le monde et force Randall à expérimenter la souffrance que génère le capitalisme sauvage. Candide, qui croit aux esprits, part à la recherche de l’âme de Randall pour la ramener à son corps avant qu’on ne le débranche. Chemin faisant, Randall et Candide vont prendre toute la mesure du capitalisme global où tout est lié. À cette occasion, Candide va perdre peu à peu quelques illusions, mais Randall, lui, restera fidèle à lui-même.

Pour voir tous les projets sélectionnés, c’est ICI.

LES AUTRES soutenu en développement par la SODEC

Une belle nouvelle pour LES AUTRES, ce projet de long métrage de fiction écrit par Geneviève Simard Gagnon et Kim St-Pierre, qui vient d’obtenir l’aide en développement de la SODEC. Kim St-Pierre réalisera également le film. Ce sera son 2e long métrage, après RÉSERVOIR.

Synopsis: Espoir du tennis junior canadien, Jade (14 ans) doit se démarquer cette année si elle veut être choisie pour un programme réputé de tennis aux coûts accessibles. Face à ses amies privilégiées, Jade est confrontée à son manque de moyens et d’opportunités. Pour être une des leurs, elle vole un cellulaire. Mais son bonheur est éphémère et sa culpabilité la tiraille. Lorsqu’elle apprend que sa mère et elle seront expulsées de leur logement et que ce changement de vie pourrait compromettre ses chances d’accéder à son rêve sportif, Jade est ébranlée. Ses performances sportives et sa relation avec sa mère se dégradent. Au terme de cette période mouvementée, Jade parviendra à faire la paix avec son envie et à reconnaître ce qui compte réellement pour elle.

Pour la liste de tous les projets sélectionnés:

3 nominations pour ZIVA POSTEC aux Prix Gémeaux

Le documentaire ZIVA POSTEC. LA MONTEUSE DERRIÈRE LE FILM SHOAH de Catherine Hébert est finaliste aux Prix Gémeaux dans trois catégories:

Meilleure émission ou série documentaire: Arts et culture – Christine FALCO (Films Camera Oscura)

Meilleure réalisation documentaire: Biograpie ou portrait, Arts et culture, Nature, science et environnement – Catherine HÉBERT

Meilleur montage: Affaires publiques, Documentaire – Annie JEAN

Bravo à toute l’équipe pour ces belles marques de reconnaissance! Un merci tout particulier à notre diffuseur, TV5.

Les Prix Gémeaux seront remis en septembre prochain.

La monteuse Ziva Postec.

Gala Québec Cinéma: souvenirs photos

Annie Jean et son Prix Iris du Meilleur montage – film documentaire, accompagnée de la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, et la directrice générale adjointe, Sylvie Quenneville 
Sandrine Brodeur-Desrosiers et Johannie Deschambault et leur Prix Iris du Meilleur court métrage de fiction
Annie Jean et son Prix Iris du Meilleur montage – film documentaire
Sandrine Brodeur-Desrosiers et Johannie Deschambault et leur Prix Iris du Meilleur court métrage de fiction, accompagnées de la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, et la directrice générale adjointe, Sylvie Quenneville 

Merci au Gala Québec Cinéma!

Photos: Vi Photographie

« SHE WARNED US… » en financement du côté anglophone

Attendu depuis longtemps, ce premier long-métrage que devait nous livrer la cinéaste Izabel Grondin n’a pas reçu l’aide escomptée du Québec, mais il pourrait en être tout autrement du côté anglophone. Ainsi, She Warned Us…, un thriller/survival adapté librement du roman de Madeleine Robitaille, Le quartier des oubliés (Éditions de Mortagne), aurait de belles ouvertures chez nos voisins du sud. 

À ce propos, la réalisatrice Izabel Grondin résumait la situation par rapport à la production:

“Nous avons fait traduire le scénario, on a révisé les dialogues, changé le titre, l’affiche, ainsi que le démo promotionnel, c’est un tout nouveau départ pour le film! On y a toujours cru et on y croit encore. C’est sûr que j’aurais adoré le faire dans ma langue, avec mon monde, ma culture, mais je veux qu’il se fasse. Je ne me suis jamais fermée à cette option. Je développe d’autres longs-métrages en parallèle, mais pas question d’ignorer de nouvelles avenues.” 

Parmi ces projets, notons Hors-Piste, dont l’écriture a bénéficié d’aides en développement de la SODEC et de Téléfilm Canada. Produit par Christine Falco des Films Camera Oscura, qui recevait récemment le Prix Iris pour le “Meilleur court-métrage de fiction” pour le film Juste toi et moi ainsi que celui du “Meilleur montage film documentaire” pour Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah.

Parmi les projets à venir pour Izabel Grondin, un 18e court-métrage dont elle peut maintenant donner le titre et qu’elle compte tourner dès que les tournages seront possibles: Fortune Cookie, une comédie noire qui raconte l’effondrement d’un couple suite à un hasard incroyable.

Deux Iris pour Camera Oscura au Gala Québec Cinéma

Deux prix pour les Films Camera Oscura au Gala Québec Cinéma! Tout d’abord, le prix du Meilleur court métrage fiction a été décerné à JUSTE MOI ET TOI de Sandrine Brodeur-Desrosiers! Bravo à toute l’équipe!

Et le prix du Meilleur montage – film documentaire a été remis à Annie Jean pour ZIVA POSTEC. LA MONTEUSE DERRIÈRE LE FILM SHOAH de Catherine Hébert. Un immense bravo à Annie!

Pour voir la liste complète des lauréats, c’est ICI.

CAMERA OSCURA participe au SODEC_LAB @ Hot Docs 2020

Cinq productrices et un producteur participeront au marché international de l’industrie documentaire Hot Docs Industry

Montréal, le 21 avril 2020 – Avec l’impact global de la Covid-19 sur l’industrie, sur l’organisation et la tenue des prochains festivals, nous adaptons nos SODEC_LAB. Dans ce contexte inédit, il nous paraît important de continuer à nous rencontrer, à échanger, à partager nos idées et bonnes pratiques, à présenter nos projets et à établir des relations durables entre les producteurs et productrices du Québec et de l’international.

Afin de pallier l’annulation de l’évènement physique et de proposer des rencontres de coproduction internationales, une alternative numérique a été pensée : organiser le SODEC_LAB @ Hot Docs indépendamment de l’évolution sanitaire.

Le Forum RIDM est fier de s’associer pour une deuxième année consécutive, avec la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) autour de l’initiative SODEC_LAB @ Hot Docs 2020. Le SODEC_LAB propose à cinq productrices et un producteur, de participer au marché international de l’industrie documentaire Hot Docs Industry, du 30 avril au 31 mai prochain.

Grâce à un programme numérique de sessions de travail avec des experts et expertes de l’industrie, un suivi individualisé des projets respectifs, les cinq participantes et le participant bénéficieront d’un accompagnement professionnel leur permettant d’élargir leur réseau de contacts dans les domaines du financement et de la distribution, au Canada anglais et à l’étranger. La SODEC et le Forum RIDM sont heureux de pouvoir compter sur l’expertise du producteur Bob Moore (EyeSteelFilm) qui guidera le groupe en tant que mentor.

Les productrices et le producteur sélectionné(e)s pour l’édition 2020 du SODEC_LAB @ Hot Docs sont :

Christine Falco – Les Films Camera Oscura

Productrice et fondatrice des Films Camera Oscura, Christine Falco travaille avec des cinéastes innovants pour produire des films portés par une vision unique du monde. Elle a notamment produit les documentaires suivants : Ziva Postec : la monteuse derrière le film Shoah (2018), présenté aux festivals de Rotterdam, de Jeonju et d’Édimbourg, et gagnant du prix « Caméra de David 2019 » du meilleur long métrage documentaire au Festival du film juif de Varsovie; Sur la lune de nickel (2017), présenté à Visions du réel et Hot Docs, où il a remporté le prix du meilleur réalisateur canadien émergent, ainsi qu’aux Rendez-vous Québec Cinéma, où il s’est vu remettre le prix Pierre-et-Yolande-Perrault du meilleur premier long métrage documentaire, et qui a été nommé au prix Ted Rogers du meilleur long métrage documentaire aux prix Écrans canadiens; et Bidonville : Architectures de la ville future (2014), présenté à Hot Docs, à Hambourg et aux RIDM, et gagnant du prix du jury au Festival international du film d’environnement de Paris.

Nancy Guérin — Trio Orange

Nancy Guérin évolue dans l’industrie du film depuis plus de 20 ans. Elle a commencé sa carrière comme journaliste avant de se tourner vers la production. Elle a travaillé comme productrice, scénariste, chef scénariste et recherchiste sur toutes sortes de projets incluant des émissions pour enfants, des longs métrages documentaires, de la télévision factuelle et des projets en nouveaux médias. Son œuvre a été présentée dans des festivals de films, à travers le monde et a été diffusée à l’international sur des chaînes incluant Arte, Bravo, Discovery Channel, Documentary Channel, History Channel, NHK et PBS. Elle vient de terminer la production de Left Behind America pour PBS/Frontline avec Filmoption International. Elle s’est jointe à Trio Orange en 2019 où elle dirige le département Documentaire international.

Élaine Hébert — micro_scope

Élaine Hébert est une productrice basée à Montréal qui travaille avec micro_scope depuis 2005. Elle se consacre principalement aux longs métrages de fiction, aux documentaires et aux courts métrages. Ses projets ont remporté plus de 50 prix et nominations à travers le monde, et ont été présentés dans des festivals tels que Toronto, Locarno, Clermont-Ferrand, Tampere, Oberhausen, Stockholm et Mannheim-Heidelberg, entre autres. Dans les dernières années, À tous ceux qui ne me lisent pas (Yan Giroux) a reçu 12 nominations au Gala Québec Cinéma, avant de remporter les prix du meilleur premier film et du meilleur scénario original; Fermières (Annie Saint-Pierre) a fait la clôture de la 16e édition des RIDM; et Se souvenir des cendres (Anaïs Barbeau-Lavalette) a gagné le prix du meilleur documentaire aux prix Gémeaux. Élaine a participé à Berlinale Talents et à Trans Atlantic Partners. Elle est régulièrement formatrice à L’inis (L’institut national de l’image et du son) depuis les 10 dernières années et est membre du conseil d’administration du Festival du nouveau cinéma.

Sarah Mannering — Colonelle films

Basée à Montréal, Colonelle films est une compagnie de production fondée en 2014 par trois productrices aux compétences complémentaires : Geneviève Dulude-De Celles, Fanny Drew et Sarah Mannering. La jeune compagnie soutient les cinéastes émergents et les projets de tout format (court et long métrage, fiction et documentaire) portés par une vision d’auteur forte, singulière, libre et innovante. À ce jour, Colonelle films a produit plus de 20 films, sélectionnés et primés dans différents festivals de film internationaux tels que Sundance, Berlin, Locarno, Rotterdam, TIFF et Hot Docs. Leur premier long métrage de fiction, Une colonie, est sorti en 2019 et a remporté plusieurs prix importants, tels que l’Ours de cristal à la Berlinale, où il a fait sa première, et le prix du meilleur film aux prix Écrans canadiens.

Charles Menher — MC2 Communication Média

Charles Menher a travaillé comme superviseur de postproduction, puis en 2015, il devient producteur au contenu et producteur délégué en documentaire. Il a été chargé de l’exécution et de la production de plusieurs projets documentaires, longs métrages et séries pour différents télédiffuseurs canadiens. En quatre ans, Charles a travaillé sur plus de 15 productions incluant des séries telles qu’Enquêteurs (Addiktv), Situation d’urgence 2 (Canal D) et Le Polygraphe (Historia), et des documentaires tels que Stanley Vollant, Pas à pas ; Aller simple, Haiti et TDAHRéussir autrement, entre autres. En août 2019, il commence à travailler comme producteur chez MC2 Communication Média.

Stacey Tenenbaum — H2L Productions inc.

Stacey Tenenbaum est une productrice créative et une réalisatrice primée. En 2014, elle a fondé H2L Productions, une compagnie de production documentaire, qui se spécialise dans les récits axés sur les personnages et tournés à l’international. Le premier long métrage de H2L Productions, Shiners, a été diffusé sur Documentary Channel, TV5 Québec et PBS/Independent Lens. Son deuxième film Pipe Dreams a fait sa première à Hot Docs en 2019 et a été diffusé sur Documentary Channel et PBS/Independent Lens. Stacey produit actuellement Scrap, un documentaire environnemental sur les personnages pour Documentary Channel au Canada. Avant de se tourner vers le cinéma, elle a travaillé dans la télévision factuelle pendant 16 ans, où elle a produit et cocréé des séries documentaires primées telles que The Beat (CTV) et In Real Life (YTV). En 2012, Stacey a été nommée pour un prix Emmy pour In Real Life III.

À propos de la SODEC

La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 32 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

À propos du Forum RIDM

Le Forum RIDM propose chaque année un programme intensif de rencontres d’affaires et d’ateliers de perfectionnement professionnel dans le cadre des RIDM. La 16e édition du Forum RIDM se tiendra du 14 au 18 novembre 2020.

Source: communiqué de presse SODEC-RIDM

CAMERA OSCURA au Hot Docs Al Jazeera Short Pitch

La cinéaste Catherine Hébert et la productrice Christine Falco ont vu leur projet documentaire PUBLISHER ON A HIT LIST sélectionné pour le pitch Hot Docs Al Jazeera. En tout, six équipes canadiennes présenteront leurs projets de courts métrages à un jury le 30 avril prochain.

Le concours récompensera au moins un gagnant avec une bourse maximum de 50,000$ USD, et le ou les projets gagnants seront présentés en grande première lors de l’émission WITNESS sur les différentes plateformes d’Al Jazeera, y compris à la télévision, en ligne et sur l’application.

AJE WITNESS présente des documentaires indépendants qui placent les gens au cœur de l’histoire. Avec des histoires inspirantes et provocantes et des récits intimes centrés sur les personnages, AJE WITNESS offre un aperçu des événements mondiaux clés qui ont un impact sur la vie quotidienne des gens. Les films AJE WITNESS présentent les grands enjeux de l’intérieur et célèbrent l’esprit humain, avec humour et émotion, même dans les circonstances les plus difficiles. Al Jazeera English atteint plus de 352 millions de foyers dans plus de 150 pays, en livrant un journalisme audacieux qui informe, renforce et remet en question les perceptions.

Pour en savoir davantage sur les six projets sélectionnés, cliquez ICI.

« Articles précédents

© 2020 Films Camera Oscura

Thème par Anders NorenHaut ↑