Catégorie : Financement ( Page 1 de 2)

MONTRÉAL, MA BELLE financé par la SODEC

Nous sommes heureuses d’annoncer que le long métrage fiction Montréal, ma belle vient d’obtenir le soutien en production de la SODEC ! Écrit et réalisé par Xiaodan He, le projet sera en tournage en 2024. Le film est distribué par Filmoption International. 

Pour voir tous les projets sélectionnés, c’est ICI

De plus, Montréal, ma belle a été présenté en novembre dernier aux Rencontres de coproduction francophone à Genève. La productrice Christine Falco a fait plusieurs rencontres pertinentes avec des producteurs européens dans le but de faire une coproduction et compléter le financement du projet. C’est à suivre.

MONTRÉAL, MA BELLE financé par Téléfilm Canada

La cinéaste Xiaodan He

Nous sommes heureuses d’annoncer que le long métrage fiction MONTRÉAL, MA BELLE vient d’obtenir le soutien en production de Téléfilm Canada. Bravo à la scénariste et réalisatrice Xiaodan He!

Feng Xia (52), une immigrante chinoise, vit à Montréal avec son mari et leurs enfants. Le couple est en crise alors que Feng Xia confronte une réalité qu’elle refoule depuis sa jeunesse : elle est lesbienne. Via un site internet, elle rencontre Camille (30), une Québécoise avec qui elle développe une liaison secrète. Entre la responsabilité envers sa famille et la délivrance passionnée avec Camille, Feng Xia est habitée par un dilemme déchirant. Elle n’a d’autre choix que d’affronter sa peur ainsi que la puissante moralité de sa culture. Ce faisant, elle s’épanouira sexuellement, vivra son amour de jeunesse perdu, et fera face à son destin. 

Xiaodan He est scénariste, réalisatrice et productrice. Elle a étudié la production cinématographique à l’Académie de Cinéma de Pékin en Chine, entre 1993 et 1997. En 2001, elle écrit et réalise son premier long-métrage fiction, Danse des étoiles. En 2002, Xiaodan immigre à Montréal. En 2013, elle fonde sa propre maison de production, Red Dawn Production. Cinq projets de long métrage sont en production ou en développement. En 2018, avec son deuxième long-métrage de fiction, Un printemps d’ailleurs, Xiaodan devient la première cinéaste d’immigration chinoise à obtenir du financement au Canada.

Pour voir tous les projets sélectionnés, c’est ICI.

QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS financé par Téléfilm Canada

Catherine Hébert et Elric Robichon

Nous sommes heureuses d’annoncer que le long métrage documentaire QUE LE SILENCE NE L’EMPORTE PAS (ex-Lettres de dissidents) vient d’obtenir le soutien en production de Téléfilm Canada. Bravo aux cinéastes Catherine Hébert et Elric Robichon!

Encore aujourd’hui, en 2023, la traque des écrivains se poursuit. Ils sont menacés, attaqués, emprisonnés ou forcés à l’exil, quand ils ne sont pas froidement éliminés pour avoir osé écrire. Qui sont-ils ? Quels mécanismes les pouvoirs mettent-ils en place pour les censurer ? Comment leur déracinement — voulu ou obligé — affecte-t-il leur création ? Au coeur de leur exil, le documentaire trace un fil entre Liao Yiwu, Tutul Chowdury, Mona Kareem, Lyonel Trouillot et Asli Erdoğan, et fait résonner leurs victoires comme leurs défaites. Que le silence ne l’emporte pas additionne leurs trajectoires pour construire un grand portrait : celui de la répression des écrivains de notre temps. Rencontre cinématographique avec ceux qui tentent de prévenir les dérives autoritaires à coups de mots, et qui réfléchissent au sens que prennent leurs écrits quand on tente de les étouffer. 

Après des études en journalisme international, la réalisatrice primée Catherine Hébert a réalisé plusieurs documentaires s’intéressants aux droits de la personne, dont De l’autre côté du pays, projeté au Festival Visions du Réel 2008 à Nyon. Son plus récent film Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah a eu sa première mondiale au Festival de Rotterdam 2019 (IFFR).

Avec plus de vingt ans d’expérience, Elric Robichon est connu comme un “touche-à-tout” du montage. Il travaille aussi bien en documentaire, que sur des longs et des courts métrages, sur de la publicité, des bandes-annonces, et même des films IMAX. Il est également directeur de la photographie et a notamment travaillé sur Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah.

Pour voir tous les projets sélectionnés, c’est ICI.

DERNIER RAPPEL soutenu par la SODEC

Joseph Rouleau

Nous sommes heureuses d’annoncer que le projet de documentaire immersif DERNIER RAPPEL réalisé par Emilie Rosas et Colas Wohlfahrt est soutenu en production par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). 3 projets numériques ont été retenus au dernier dépôt.

Pour voir la liste des projets, c’est ICI.

DERNIER RAPPEL est un documentaire biographique animé immersif en réalité virtuelle, basé sur des archives de grandes œuvres d’opéra, qui vise à dépoussiérer le monde de l’opéra et à révéler Joseph Rouleau, grand artiste disparu, au public du Québec et du reste du monde au moyen d’une installation qui raconte son histoire en revisitant ses plus grands solos. 

Tournage d’AU BOUTE DU RIEN PANTOUTE

Marcel Sabourin

Nous sommes heureuses d’annoncer que le tournage du documentaire AU BOUTE DU RIEN PANTOUTE a débuté le 1er septembre dernier au Québec. Réalisé par Jérôme Sabourin, le film relate l’extraordinaire vie de l’acteur Marcel Sabourin. Angélique Richer, Sarah Lévesque et Jérôme Sabourin signent le scénario.

AU BOUTE DU RIEN PANTOUTE est coproduit par Angélique Richer (Mustang Productions) et Christine Falco (Films Camera Oscura). Le film est produit grâce à la participation financière de la SODEC, de Téléfilm Canada et du Fonds des médias du Canada. La distribution est assurée par les Films du 3 mars.

🎬 Tous les matins, Marcel Sabourin — à la fois acteur, improvisateur, scénariste et parolier à ses heures — se confie sur un magnétophone à cassettes. À partir de ses confessions sur la vie, ce portrait-essai décalé, filmé par son fils Jérôme, devient un hymne à la vie nous faisant emprunter le regard à la fois intime et social d’un homme libre qui nous entraîne dans les sillages de son histoire, mais aussi de notre histoire, avec toute la poésie qui l’habite.

📸 © Jérôme Sabourin

RÉVÉRENCE soutenu par la SODEC

Nous sommes heureuses d’annoncer que le projet documentaire RÉVÉRENCE écrit et réalisé par Jean-Nicolas Orhon (Bidonville, 2014) est soutenu en développement par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). 20 projets documentaires et de fiction ont été retenus.

Pour voir la liste des projets, c’est ICI.

Le cinéaste Jean-Nicolas Orhon lors du tournage du documentaire «Ensemble».

RÉVÉRENCE – Résumé:

Face à l’urgence climatique, la révérence s’avérerait-elle être l’une des clés pour l’essentielle transition humaine vers des changements nécessaires pour protéger la vie sur Terre ? 

Danielle Delhaes est une écologiste passionnée. Steven Spazuk, lui, est un artiste visuel réputé. Tous les deux sont profondément amoureux, l’un de l’autre et de la nature.  Ensemble, ils préparent une exposition artistique sur la révérence. 

Leur chemin est ponctué de rencontres humaines marquantes. C’est l’occasion pour Steven de recueillir des traces de vie, des empreintes d’êtres humains ou d’espèces animales ou végétales, qu’il rapporte ensuite dans son atelier. C’est sa matière première de création. À la toute fin du film, lors du vernissage, la pièce maîtresse est dévoilée. C’est une oeuvre grand format surprenante. 

Le long-métrage documentaire Révérence suivra Danielle et Steven dans leur intimité, au coeur de leur démarche investigatrice, au plus profond de leurs convictions, afin d’envisager la révérence comme une possible réponse aux enjeux climatiques.

DERNIER RAPPEL à l’Atelier Grand Nord XR Propulsion

Neuf projets ayant déjà participé aux éditions antérieures d’AGN XR ont bénéficié d’un soutien financier supplémentaire exceptionnel de la SODEC représentant un montant de près de 650 000$. Cette aide a été accordée afin de soutenir les dernières étapes de développement de leur projet et les aider à passer à l’étape de production. Nous sommes heureuses d’annoncer que le projet Joseph Rouleau – Dernier rappel fait partie des projets sélectionnés.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du volet 5 (initiatives stratégiques) du programme d’aide à l’exportation et au rayonnement culturel – cinéma/production télévisuelle et a bénéficié d’un soutien additionnel du ministère de la Culture et des Communications pour les producteurs d’expériences numériques. Les projets sont :

Pour en savoir plus sur l’Atelier Grand Nord XR, c’est ICI.

ROSE TROTTOIR soutenu par la SODEC

Nous sommes ravies d’annoncer que la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) vient d’octroyer une aide pour l’écriture du scénario du projet de long métrage fiction ROSE TROTTOIR. Félicitations aux autrices, Maryse Latendresse et Marika Lhoumeau!

Ce projet fait partie des 22 projets financé par la SODEC dans le cadre du programme d’aide au développement. Pour voir la liste des projets financés par la SODEC, c’est ICI.

ROSE TROTTOIR est un drame, aux accents parfois comiques, qui se présente comme un « road movie » atypique au ton doux-amer. Johanne Prégent assurera la réalisation du film et agira également comme conseillère à la scénarisation.

Le jour où Rose (68 ans) décide de quitter son métier de prostituée pour aînés, elle accepte de «faire» un dernier client, Bernard (75 ans, souffrant de Parkinson) dans un motel pour son anniversaire. La chimie opère difficilement entre eux, leurs mondes étant aux antipodes. Or, ce soir-là, l’irréparable arrive : ils tuent accidentellement un homme. Sur un coup de tête, ils prennent la fuite et se retrouvent en cavale. Devant l’imminence du danger, ils n’auront d’autre choix que de s’unir pour faire face à leur destin et, pourquoi pas, vivre une ultime histoire d’amour. 

AU BOUTE DU RIEN PANTOUTE financé par la SODEC

Image: Jérôme Sabourin

Nous sommes ravies d’annoncer le soutien de la SODEC pour notre projet documentaire «Au boute du rien pantoute», réalisé par Jérôme Sabourin et coproduit par Angélique Richer de Mustang Productions et Christine Falco des Films Camera Oscura. Les auteurs du projet sont Sarah Lévesque, Angélique Richer et Jérôme Sabourin.

Tous les matins, Marcel Sabourin — à la fois acteur, improvisateur, scénariste et parolier à ses heures — se confie sur un magnétophone à cassettes. À partir de ses confessions sur la vie, ce portrait-essai décalé, filmé par son fils Jérôme, devient un hymne à la vie nous faisant emprunter le regard à la fois intime et social d’un homme libre qui nous entraîne dans les sillages de son histoire, mais aussi de notre histoire, avec toute la poésie qui l’habite.

Découvrez tous les projets soutenus par la SODEC: https://bit.ly/3GevZ7S

« Articles précédents

© 2024 Films Camera Oscura

Thème par Anders NorenHaut ↑